L’hypnose, ou l’art de retrouver sa liberté intérieure !

Chez chacun d’entre nous, il y a cette part d’inconnu, cette part dont nous n’avons pas conscience, qui reste en arrière plan tout en régissant un grand nombre des aspects de notre vie quotidienne. Pourtant, consciemment nous pensons souvent être dans la maitrise de notre existence bien que tant de chose nous échappent…. nos émotions, nos comportements, nos rêves, nos apprentissages, notre mémoire, nos sensations etc. Alors tant qu’il n’y a pas de problèmes, tout va bien ! Mais quand est-il lorsque l’on a besoin de changer ? Nous restons bien souvent démuni et c’est là que l’hypnose peut entrer en jeux.

Apprendre à créer tout en restant connecté aux mondes magiques de l’imaginaire est toute une aventure

Sylvie Gendreau

*****

Les blocages inconscients, une histoire d’éducation

Jusque là, nous sommes conditionnés par une éducation rationnelle, utile pour comprendre, mais basée sur une logique prévisionnelle ainsi que sur la déduction.

Et une habitude est née grâce à cela !

Celle de chercher les certitudes, celle d’aimer le prévisible et de ressentir la sécurité devant la compréhension. Un apprentissage où l’on s’en remet beaucoup à la “volonté“, comme si l’on avait réellement la maitrise de soi-même. “Quand on veut, on peut !”, parait-il…

C’est top ! mais dans l’histoire, nous avons oublié une partie de notre cerveau….

Il suffit de nous écouter un peu pour comprendre (justement) que ce n’est pas le cas : “je n’étais pas moi-même”, “j’ai repris” ou “je n’ai pas tenu”, “j’essaie de me dire…”, “j’essaie de ne pas…”, “j’essaie de me détendre” etc.

On “essaie” beaucoup. Mais, en général, tant qu’on essaie, rien ne se passe. D’ailleurs, essayez donc amusez vous à repérer le nombre de fois que vous utilisez ou entendez ce verbe dans le langage quotidien.

L’illusion se fait souvent balayer. Une “volonté” finie par ressembler plutôt à une lutte contre soi-même et à de la souffrance ou de la frustration…L’inconscient nous rattrape.

Pire ! Parfois, plus nous voulons et moins nous y arrivons !

On connait tous ce genre de situations où plus on veut dormir et moins cela fonctionne, et à l’inverse, lorsqu’on lutte pour rester éveillé afin de voir la fin d’un film, par exemple, et bien on finit souvent par s’endormir sans s’en apercevoir

Zzzzzzzzzz

Le problème c’est que notre monde intérieur n’obéit pas à la logique habituelle, il possède ses propres règles, il est changeant et imprévisible ! Lorsque nous sommes sous l’emprise d’une peur, noyé dans certaines émotions désagréables ou dans la tourmente d’un comportement nocif pour nous-même, le conscient n’y fait rien, et nous subissons.

Les difficultés se franchissent alors par la compréhension des mécanismes inconscients.

hypnose pour dormir, arrêter de fumer

Certains arpentent ces chemins intérieurs pour en comprendre les règles

Kevin FINEL

*****

L’hypnose pour se reconnecter à cette part inconsciente

C’est un univers souvent complétement inconnu qui se cache en chacun de nous et il existe déjà beaucoup de moyens d’explorer nos propres états de consciences modifiés. La méditation, le yoga, la prière, le chamanisme, les psychotropes…et l’hypnose en font parties.

L’aspect parfois réduit à de la magie n’est que le fruit de l’ignorance du fonctionnement de tout cela. Parce qu’au fond, ce qui est magique, ce n’est pas tant l’hypnose en elle même mais plutôt le pouvoir de notre cerveau, de nos capacités humaines naturelles ! L’hypnose est souvent mal comprise et ne constitue qu’un moyen, pour tous, d’y accéder.

La solution est en vous !” Une suggestion déjà bien connu et, parfois, il nous manque simplement le moyen de s’y rendre.

Notre langage définit notre intelligence conceptuelle puisque nous avons besoin de lui pour exprimer une idée ou un concept avant de l’expérimenter. On sait tous l’utiliser pour rationaliser, c’est notre raison. Mais le verbe déploie l’imaginaire et c’est grâce à lui que nous pouvons nous connecter aux parts inconnues de nous même, habituellement inaccessibles.

L’état hypnotique nous permet donc d’atteindre nos ressources de changements et de cesser de lutter.

Cerveau hypnose

*****

Et si on retrouvait notre regard d’enfant ?

Et oui, trop souvent nous laissons l‘imagination aux enfants qui peuvent avoir le plus innocent des sourires ! Tout le monde le sait : la vérité sort de la bouche des enfants ! Mais l’adulte a vu son cerveau bridé et ses capacités imaginaires misent à la trappe alors que c’est, justement, cette partie de nous qui permet l’adaptation.

Et si nous redécouvrions le pouvoir simple de s’émerveiller comme un enfant ? De redevenir aussi flexible pour réussir à changer, à s’adapter ou à apprendre sans avoir peur de l’inconnu. Et si nous ré-apprenions à rêver pour recréer une vie qui nous ressemble ?

Et si nous nous lancions dans la plus belle des aventures qui puisse exister : le voyage qui mène vers soi !

Pour ma part, quand j’étais enfant, j’entendais beaucoup : “arrête de rêver et redescend sur terre!” Et dans tout cela, paradoxalement, le plus grand de mes rêve était de devenir cosmonaute…

Aujourd’hui j’ai réalisé ce rêve de gosse ! Je suis “cosmonaute mental” et j’accompagne qui le veut dans son univers intérieur.

Alors ?! Un voyage, ça vous tente ?

Le plus beau voyage, c’est celui que l’on a pas encore fait

Loïck PEYRON
imaginaire hypnotique

*****

Retourner à l’accueil ici

Qui suis-je

*****

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *